Media Landes

Le polar se met au vert 2018

Le Polar se met au vert 2018

Pour cette 7e édition, le Polar se mettra à l'heure de l'Europe, 2018 cél&eacut...

Jean-Bernard Pouy, figure emblématique du roman noir

Jean-Bernard Pouy, né en 1946, est l’auteur de nombreux romans noirs (dont onze à...

J'aime beaucoup ce que vous faites - Le livret qu'il vous faut !

Vous l'attendiez ? Il est enfin là !!!   Le désormais traditionnel livret "J'ai...

Polar 2018 à Moliets !

Dans le cadre du salon "Le polar se met au vert", la médiathèque de Moliets ...

Lecture musicale du titre "Le garçon" par Marcus Malte

Samedi 29 septembre 2018 à 18h30 à la salle des séminaires de Moliets, l&rsquo...

Carte Blanche à Marcus Malte ! - Le Polar à Moliets

Marcus Malte, s’est gentiment prêté au jeu de la « carte Blanche ...

Zoom sur la police scientifique

Dans le cadre du Salon du Polar se met au vert  le week-end des 22 et 23 septembre prochains, l...

Bookcrossing - Le retour des livres en liberté !

Depuis le 16 août 2018, les lecteurs peuvent voir apparaître ici ou là des romans...

Les auteurs du salon du Polar se met au vert 2018

Le polar se met à l'heure de l'Europe le week-end du 22 et 23 septembre 2018 avec 18 auteurs ...

Exposition "Et soudain l'Europe"

Du 1er au 24 septembre, la commune de Vieux-Boucau se mettra à l'heure de l'Europe en pr&eacu...

Actualités

Cécile Coulon à Orist : des lecteurs sous le charme


coulon1

La jeune auteure de 28 ans était l’invitée de ce Rendez-vous littéraire qui s’est tenu dans la très accueillante médiathèque d’Orist. 

 

Avec brio et humour, Cécile Coulon a répondu aux questions de Jean-Antoine Loiseau et captivé la quarantaine de lecteurs présents.

 

coulon

 

 

Cécile Coulon est venue présenter son dernier essai Petit éloge du running.

Passionnée de course à pied -puisqu’elle avale elle-même une quarantaine de kilomètres par semaine-, Cécile Coulon a répondu favorablement à la commande de l’éditeur François Bourin.

Ce livre tel un marathon littéraire est construit comme une course, à chaque chapitre son ravitaillement.

 

 

Elle aime ce sport car il se pratique quand on veut, où l’on veut, il ne s’alourdit d’aucune contrainte et incarne un espace de liberté accessible à tous. Cécile Coulon nous dit « écrire en courant ». La course lui donne une sensation de confiance, écrire devient simple, les phrases deviennent un torrent de mots, « la pensée vient tel un bélier ». L’écriture est un processus final, toute l’histoire est dans sa tête quand elle entame un nouveau livre.

 

 

 

 

 

 

 

Ecoutez un extrait de la rencontre :


Enregistrement réalisé par Anthony Bacchetta avec le soutien de la

logDRAC

 

 

Son titre Le Cœur du Pélican a lui aussi pour thème le sport.  Ce roman d’apprentissage, décrit l’avenir d’un jeune collégien devenu champion de cross mais qui bientôt sera trahi par son corps fatigué et souffrant. Un roman pour tous les « Icare d’aujourd’hui», nous dit-elle.  

 

 
L’une des autres passions de Cécile Coulon est la poésie. En 2004, par peur elle commence à écrire des poèmes sur les réseaux sociaux car « la poésie confie l’essentiel ». A l’inverse de ses romans, ses poèmes sont intimes ; ils parlent de son vécu ou de celui de ses proches, de la solitude et de l’enfance. Aujourd’hui plus de 12 000 lecteurs la suivent sur Internet. C’est une victoire pour elle.

 

 

coulon3s 325x476

En mai dernier, un premier recueil Les Ronces est paru aux éditions du Castor Astral. Cécile Coulon lit J’aimerais vous offrir des frites  et Pour un dimanche soir, dans le lit qu’une rivière a quitté. Le public est conquis par cette poésie du quotidien qui interroge ou fait rire.  

 


Pour terminer cette soirée, Cécile Coulon après avoir évoqué ses romans Trois saisons d’orage (prix des Libraires) et Le roi n’a pas sommeil (prix Mauvais Genres) nous parlent de ses auteurs préférés : Marie-Hélène Lafon, Léonor de Recondo, Pierre Bergougnioux, Stephen King, Donna Tartt, Simon Johannin mais surtout Marguerite Yourcenar qui a sur elle un effet « kisscool ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci Madame Coulon pour ce bon moment de littérature en votre compagnie !

Share

Newsletter

Abonnez-vous à nos flux d'articles: