Media Landes
Découvertes La dernière balade humaniste de Taniguchi

La dernière balade humaniste de Taniguchi

Le dernier ouvrage du célèbre mangaka, Jirô Taniguchi, disparu en février 2017 à l'âge de 69 ans, est paru à titre posthume au mois de septembre dernier.

taniguchi


« La forêt millénaire », premier tome d'une pentalogie inachevée, signe l'au-revoir d'un grand maître de la bande dessinée qui, fidèle à ses thématiques, ne décevra pas ses fidèles lecteurs. Wataru, un jeune garçon, quitte Tokyo pour résider chez ses grands-parents, dans un petit village de montagne à l’orée d'une forêt. Il y croisera des créatures imaginaires qui lui permettront de surmonter ses pleurs et ses peines... L'album, tout en aquarelle, aux tons sensibles et lumineux, est publié aux éditions Rue de Sèvres.
Originaire d'une famille modeste, Jirô Taniguchi devient dessinateur de manga en 1969 et rejoint Tokyo où il sera dans un premier temps, l’assistant de Kyûta Ishikawa puis de Kazuo Kamimira. Ces années lui permettent de forger son style et d'influencer son travail futur, grâce notamment à la découverte de la bande dessinée européenne.
Dès 1980, il publie régulièrement dans des genres aussi variés que le polar, les récits historiques ou d'aventures. La nature demeure pour lui une source d'inspiration primordiale. « Au temps de Botchan » demeure son premier succès, qui évoque l'histoire sociale et politique du Japon de l'ère Meiji entre 1868 et 1912. Puis, il publie d'autres best-sellers comme « L'homme qui marche », « Le journal de mon père », « Quartier lointain », « Le Gourmet solitaire »...
En 2015, lors de son invitation, le Festival de la bande dessinée d’Angoulême mettra en avant son œuvre lors de sa 42e édition, à l'occasion d'une grande exposition : « Taniguchi, l'homme qui rêve ».
Découvrez ou redécouvrez les mangas de Jirô Taniguchi, à travers cette sélection de mangas :

OPAC Sélection de notices

Share

Newsletter

Abonnez-vous à nos flux d'articles: