Media Landes
Actualités

Michel Quint était à Dax

QuintDaxC’est avec  chaleur, générosité et humour que Michel Quint a répondu à ce rendez-vous d’avril  devant un auditoire de plus de 170 personnes .


Michel Quint , est  originaire  du Nord , cette région  fraîchement  baptisée « Haut de France »  et dont le côté quelque peu aristocratique de la dénomination n’est pas sans lui déplaire : que  les mineurs , les travailleurs  les laborieux récupèrent quelques  quartiers de noblesse, ce n’est  pas plus mal, s’amuse-t-il.Le ton est donné.


On ne peut en effet, dissocier l’homme et l’écrivain de sa terre natale. Il y  habite toujours et les lieux de son enfance sont autant de théâtres pour les personnages et les intrigues de son œuvre romanesque.

S’il se fait connaître par le roman noir, son œuvre  forte de quelques 40 volumes est protéiforme, mais à quelques exceptions près,  tous ces livres sont marqués par des périodes historiques dont le fameux Effroyables jardins  au succès colossal : 1 million d’exemplaires vendus, 25 traductions .

Cette  réussite ne l’a pas fondamentalement changé mais lui a ouvert des portes de l’édition  et lu ia surtout donné l’occasion de faire des rencontres marquantes comme avec  les auteurs Sorj Chalandon ou encore  Philippe Claudel,  et de  façon plus anonyme, de rencontrer des lecteurs avec qui il a gardé des liens indéfectibles à l’image de cette lectrice qui est devenue  une amie chez qui il passe un mois chaque été .  Elle prend soin d’un tilleul que  j’affectionne et de mon appétit que j’ai grand nous confie t’il , clin d’œil à son goût pour la gastronomie.  Un petit livre pour de grandes émotions ,  résume-t-il avec tendresse


L’écriture

Son œuvre est marquée par la diversité et  par un travail sur la langue qui n’appartient qu’à lui avec pour certains romans  des emprunts au patois picard, à l’oralité.  Pour Michel Quint l’important c’est le style , l’écart , ce qui permet de reconnaître un écrivain : Céline est  un immense salaud et un immense écrivain  … de l’œuvre ou de l’homme,  la controverse n’est pas nouvelle.

Dans  ce processus de création c’est l’irruption de la  serendipité, trouver ce que l’on ne cherche pas,  qui lui procure un plaisir extraordinaire d’écriture ,  quand les personnages vous entraînent où ils veulent ou que vous ne vous attendez pas à les trouver là.

L’écrivain  a le souci de la véracité historique mais toujours sur fonds d’intrigue amoureuse : je raconte des histoires d’amour essentiellement.

Michel  Quint est porté par la poésie, « tout œuvre littéraire doit être poétique dans le sens étymologique grec, poiein,  faire, créer.  Il s’agit bien de produire un univers quand on écrit. Son rapport à la poésie est émotionnel avant tout .  Je n’ai pas envie de gloser sur la poésie ces poètes comme Desnos ou Apollinaire me hantent parce que je suis sensible .  Tout est dit.


La terre

Quint2Michel Quint est marqué par sa terre et  il lui rend un hommage vibrant : je suis un homme du Nord, cette terre forcément de tolérance, Je suis de là où j’habite mais je veux partager ce  là où j’habite, c’est la leçon du prolétariat, de la mine, de cette terre modelée par le brassage des cultures.

Il rappelle que Roubaix est une ville qui accueille plus de 65 nationalités et que c’est la ville la plus pauvre de France par revenu moyen par habitant. Et  qu’en ces  temps difficiles de frustrations terribles, de replis et rejets, la violence est à fleur de peau : Roubaix est une poudrière inflammable

Hommage aussi aux librairies (décor de son dernier livre Apaise le temps)  et des bibliothèques ces lieux sacrés qui aident à vivre les hommes.


 Michel Quint est un écrivain généreux, et un homme impliqué par le quotidien, l’actualité,  qui  veut aller à l’origine du tragique, de la douleur, des larmes,  qui veut savoir d’où ça vient .

  Un beau moment de partage et en primeur le titre de son prochain livre : un hiver avec le diable

Share

Newsletter

Abonnez-vous à nos flux d'articles: