Media Landes

Itineraires

Ernestine écrit partout

Ce samedi 21 octobre 2017 le réseau de bibliothèques intercommunales Au Fil des Mots...

Le Cabaret déjanté à Narrosse

Le samedi 28 octobre à 17 h (salle polyvalente de la mairie), venez découvrir dans le ...

Itinéraires bilingue à Saint-Paul-lès-Dax

  Vendredi 27 octobre à 20h30 - Espace culturel Félix Arnaudin « Atti...

"Vous voulez rire ?", spectacle familial à St Paul lès Dax

« Vous voulez rire ? » par la Cie Duchoc Mercredi 25 octobre à 15h - Espace cu...

Itinéraires du Pays Grenadois

Quatre bibliothèques et médiathèques du Pays grenadois s'associent au dispositi...

Humour à Soustons

                      Dans le ca...

Le Presque petit Chaperon Rouge

  Dans le cadre des Itinéraires 2017, la médiathèque municipale d'Ychou...

Itinéraires 2017 : Tous les lieux

                  C...

Itinéraires 2017 : Nos sélections

Histoire(s) de rire : les sélections livres, musique, films   Humour et polar BD hu...

Itinéraires 2017 : Découvrez le programme !

A chacun son programme :         Adour Landes Oceanes   &nb...

Rencontres Jorn Riel était à Dax

Jorn Riel était à Dax

Rencliredax1Programmé dans le cadre des Rencontres à lire de Dax, ce rendez-vous d'avril mettait à l'honneur le grand écrivain danois Jorn Riel. Une parenthèse enchantée en pays nordique.

Susanne Jul, fondatrice des éditions Gaïa assurait la traduction de l'écrivain qui , nous confiait-elle,   fut à l'origine  de son aventure éditoriale.  C'est dire l'émotion palpable qui se dégageait de cet  échange avec cet auteur  majeur dont  les livres peuplent toutes les maisons danoises.

 
Plus de 130 personnes avaient fait le déplacement pour se laisser transporter aux confins du Groenland , un des territoire de prédilection de l'écrivain et une des sources principales de son œuvre et de ses fameux racontars comme nous le rappelait le modérateur Jean-Antoine Loiseau.

Fiction ou réalité ?


De racontars,  il fut beaucoup question  : ode  aux anti-héros magnifiques, bourrus, buveurs, râleurs,  grands amoureux de la femme. Ces anecdotes puisent  leur matière dans l'âpre quotidien des inuits,  quotidien qui  par  la grâce de l 'écrivain devient un de ces  récits savoureux où il est difficile de démêler la fiction de la réalité, le vrai du faux mais après tout qu'importe...c'est ce que semblait nous dire Jorn Riel .

Rencliredax2En effet  c'est avec une discrète jubilation qu'il  s'employa à semer la confusion au jeu des questions réponses  et donna à l'auditoire déjà conquis une définition toute particulière du racontar : Un racontar c'est la vérité, ça pourrait être un mensonge ou peut-être l'inverse, voyez-vous, c'est très simple .


Au sujet des personnages, il persista malicieusement : J'ai crée mes personnages et je les ai laissés vivre. Les personnages fictifs peuvent être aussi bien des personnes vraies et si ils arrivaient là, je ne serais pas étonné .

C'est ainsi que se dresse devant nous une galerie de portraits et de situations qu'un zeste  d'imagination suffit à incarner : Emma  la femme rêvée des chasseurs  qui va de cabane en cabane,  l'équipage de 20 chiens de traineaux, mais aussi une certaine Yvette rencontrée en France lors d'un scabreux et non moins  mémorable séjour à Paris en 1946,  sans oublier les  morses et le bœuf musqué .

La genèse des racontars

A la question de l'origine des racontars, Jorn Riel décidément facétieux brouille un peu plus les pistes en livrant plusieurs explications à sa vocation  de conteur: alors qu'à 16 ans il devait faire le tour du Danemark à vélo avec un camarade, il partit en réalité à Paris et fut  à son retour confronté à un père aussi inquiet que  furieux  qui lui intima comme un sésame à à sa vocation de conteur  : Et maintenant raconte-moi tout .

A  moins que comme il le glisse  au fil de l'échange :  en réalité les racontars viennent de l'île d'Ella, où nommé chef de la station, je décidai d'instaurer « des soirées culturelles ». La bibliothèque comportait 3 livres, un sur les signaux de radios, une convention de télécommunication de 1200 pages et un livre de cuisine de la jeune ménagère groenlandaise, ... Lecture qui on s'en doute mis plus vite que prévu l'auditoire dans les bras de Morphée, et c'est finalement en racontant  le quotidien de la station,  qu'il parvint à captiver son public... De l'origine des racontars...


Rencliredax3Les inuits : les gens les plus sympathiques du monde

Une formule définitive pour nous dire l'affection qu'il porte à ce peuple avec qui on apprend la tolérance, à ne pas se mêler des affaires des autres et à aimer les femmes d'une manière naturelle . Un programme dont la simplicité et la bienveillance semblent  à des années lumières de nos sociétés de bruit et de fracas.

Curieux des autres, du monde Jorn Riel nous a offert l'air de rien et le temps d'une rencontre, un moment d'une profonde humanité.


Découvrez un extrait de Heq , lu par Sandra  Ventaillac (Création et editing/Anthony Bachetta) :

 

Retrouvez quelques moments de cette rencontre :

 


Enregistrements réalisés avec le soutien de la logDRAC

 

Share

Newsletter

Abonnez-vous à nos flux d'articles: